Salut et guérison

Pendant de nombreuses décennies, le christianisme antique, tel qu'il a été recherché aux facultés théologiques allemandes, ne consistait qu'en des conceptions théologiques de grands théologiens comme Origène, Athanase d'Alexandrie, Tertullien ou St. Augustin. On étudiait pour ainsi dire les „vues de l'esprit“. Ces derniers temps, la vie quotidienne des chrétiens a attiré de plus en plus l'attention, alors outre les „vues de l'esprit“ aussi le corps.

 

Le triomphe du christianisme antique et la christianisation de la société progressante étaient clairement en rapport avec le fait que les hommes antiques voyaient dans cette nouvelle religion un pouvoir qui pourrait leur être utile pour la vie comme pour la mort. D'importance particulière pour cette impression était le fait que la mission chrétienne ne se faisait pas seulement par la parole et transmission de „vues de l'esprit“, mais que des personnes malades ont été guéris et des démons chassés, justement comme le Jésus historique l'a fait.


Une série de projets de la chaire a pour sujet cette dimension de l'histoire du corps du christianisme antique – aussi bien pour l'histoire du corps de Dieu que pour les corps des humains. Il s'y agit entre autres de répondre à ces questions-ci : en quelle manière les cultes de guérison antiques et les idées de salut et de guérison ont-ils été transformés par le christianisme? Quel était le rapport du guérir chrétien à la médecine professionnelle et aux méthodes de guérison semiprofessionnelles de l'antiquité païenne?



Ces questions sont surtout traitées dans le cadre du SFB (domaine de recherche exceptionnel) 644 „Transformations de l'antiquité“, car le guérir chrétien était toujours basé sur de la médecine et des méthodes de guérison antiques transformés. La tâche est, par analogie avec les trois périodes de financement, divisée en trois sujets différents, mais non divisés: „Salut et guérison“ (2005-2008), „Corps et salut“ (2009-2012) ainsi que „Démons et salut“ (2013-2016).


Contributions pour conférences organizé du groupe de travail

  • zac-2013-0002 02.pdfHeikki Solin, Inschriftliche Wunderheilungsberichte aus Epidauros
  • zac-2013-0002 02.pdfHeikki Solin, Inschriftliche Wunderheilungsberichte aus Epidauros
  • zac-2013-0003 02.pdfChristian Brockmann, Galen und Asklepios
  • zac-2013-0003 02.pdfChristian Brockmann, Galen und Asklepios
  • zac-2013-0004 02.pdfThomas Pratsch, "...erwachte und war geheilt": Inkubationsdarstellungen in byzantinischen Heiligenviten
  • zac-2013-0004 02.pdfThomas Pratsch, "...erwachte und war geheilt": Inkubationsdarstellungen in byzantinischen Heiligenviten
  • zac-2013-0005 02.pdfChristian Schulze, Die Wundererzählungen in Palladius' Historia Lausiaca. Eine medizinhistorische Betrachtung
  • zac-2013-0005 02.pdfChristian Schulze, Die Wundererzählungen in Palladius' Historia Lausiaca. Eine medizinhistorische Betrachtung
  • zac-2013-0006 1 02.pdfMichael Dörnemann, Einer ist Arzt, Christus: Medizinales Verständnis von Erlösung in der Theologie der griechischen Kirchenväter des zweiten bis vierten Jahrhunderts
  • zac-2013-0006 1 02.pdfMichael Dörnemann, Einer ist Arzt, Christus: Medizinales Verständnis von Erlösung in der Theologie der griechischen Kirchenväter des zweiten bis vierten Jahrhunderts
  • zac-2013-0007 02.pdfDorothea Weber, Medicorum pueri: Zu einer Metapher bei Augustinus
  • zac-2013-0007 02.pdfDorothea Weber, Medicorum pueri: Zu einer Metapher bei Augustinus
  • zac-2013-0008 02.pdfDorothea Zeppezauer, Warum wirken Wunder? Die Sprache der Ärzte im Traum
  • zac-2013-0008 02.pdfDorothea Zeppezauer, Warum wirken Wunder? Die Sprache der Ärzte im Traum