Corps et guérison : transformations de la relation avec le corps


 

Dans l'antiquité tardive, plusieurs formes de la relation au corps propre se sont constituées dans lesquelles la foi chrétienne pouvait se matérialiser. Un extrême était la destruction totale du corps par le martyre. Les ascètes de l'antiquité tardive poussaient également leur corps à une très haute performance en s'abstenant de la nourriture, de la boisson et du sommeil pour le plus long temps possible, en se tenant debout pendant des heures pour s'exhorter à l'humilité, ou en se prosternant jusqu'à mille fois par jour, en s'habillant mal ou pas du tout – en bref, en entravant leur bien-être physique de nombreuses manières (au moins du point de vue d'aujourd'hui). Ce projet analyse par un accès microscopique certaines pratiques en détail, outre la sexualité l'habit, qui est un des moyens les plus immédiats de la constitution du soi sociale, était placé au centre. Une spécificité de nombreux ascètes était par exemple une tenue négligé et une apparence généralement mal soignée, qu'ils avaient, parmi d'autres valeurs, en commun avec les Cyniques. Les correspondaces entre la tenue des Cyniques et certains mouvements chrétiens laissent entrevoir des rapports entre les pensées de ces groupements, leurs valeurs ainsi que leurs modes de vie.



Ces pratiques et techniques et d'autres semblables de la relation au corps étaient le thème principal du projet „Corps et guérison“ qui s'est déroulé de 2009 à 2012. Dans celui-ci, deux grands procès de transformation ont été recherchés à l'aide de sources littéraires et en considérant le matériel archéologique, d'une part la transformation de relations au corps païennes antiques au sein du christianisme du Haut Empire et de l'antiquité tardive, d'autre part la transformation des relations au corps antiques tardives dans l'époque byzantine moyenne. Les résultat vont, entre autres, être présentés dans un traité monographique.

 

 

Projektverantwortung
Christoph Markschies

Projektdauer
01/2009–12/2012

Projektträger
DFG

Mitarbeitende
Ulrike Bruchmüller
Eva Elm
Ioannis Politis

Carolin Göpfert
Stefanie Rabe
Conrad-Jakob Schiffner
Verena Tönnes

Links
heil-und-heilung.de
sfb-antike.de